Loi Évin : la clarification attendue est assumée par le Gouvernement

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

MEN4_1Le débat sur la clarification de la loi Évin va trouver enfin son dénouement, ce mardi 16 juin, après plusieurs jours d’expressions publiques parfois très à côté du dossier et des enjeux.

C’est donc le gouvernement lui-même qui déposera, cet après-midi, dans le cadre du projet de loi Macron, un amendement clarifiant définitivement ce qui relève de la publicité sur le vin de l’information, en particulier œnotouristique.

Ne mégotons pas sur le sens de cet amendement : il s’agit d’un succès très net de la raison, du pragmatisme sur la vision irrationnelle qui nous a été opposée ces derniers jours. Et un succès conforme à l’expression du président de la République, ce dimanche à Vinexpo : « précision, clarification et préservation des équilibres de la loi Évin, sans diviser et sans tarder. »

À l’issue de cet amendement gouvernemental, ne seront plus considérés comme une publicité les contenus, les images, les représentations, les descriptions, les commentaires ou les références qui portent sur une région de production, une indication géographique, un terroir, un itinéraire, une zone de production, sur des savoir-faire, sur l’histoire, sur le patrimoine culturel ou encore la gastronomie liés au vin.

Bref, voilà la clarification sincèrement attendue par une filière forte mais qui mérite d’être soutenue collectivement. Et que l’on ne vienne pas travestir cette avancée qui préserve entièrement l’équilibre de la loi Évin, n’amoindrie en rien les enjeux de santé publique mais sécurise la possibilité d’informer sur l’excellence de nos produits de terroir.

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser un commentaire