Faut-il limiter l’âge de nos élus ?

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Assemblée Nationale

cumul-des-mandats-franceIntitulé « Reconnaître, valoriser, encourager l’engagement des jeunes« , le rapport préparé par France Stratégie remis ce lundi au ministre de la ville, de la jeunesse et des sports propose de plafonner à 70 ans l’âge d’un candidat à une élection locale ou nationale.

Le caractère discriminatoire de cette proposition saute aux yeux ! Mais la question n’est pas illégitime. Ceux qui se bornent à répondre que c’est aux électeurs de choisir oublient que si nous votons pour des candidats, nous ne les choisissons pas ! Le système des investitures des partis politiques fait en effet partie des freins au renouvellement de la classe politique.

Loi Evin : un pas important

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Assemblée Nationale, Circonscription

des_barriquesL’amendement visant sécuriser la publicité sur le vin a été adopté cette nuit, à 2h du matin et dans la sérénité, par la Commission spéciale qui examine le projet de loi Macron.

Il faut rappeler la genèse de cette disposition, très attendue par la filière viticole ! Après avoir repoussé, lors de l’examen du projet de loi de santé publique un amendement visant à durcir la loi Évin et le fameux message publicitaire « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé« , nous avions plaidé, avec Gilles Savary, pour qu’une initiative soit prise dans le cadre de la loi Macron, au Sénat.

Parlement des enfants 2015 : avec les élèves de Gardegan et Tourtirac

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Assemblée Nationale, Circonscription

IMG_20150414_134918Organisé chaque année par l’Assemblée nationale, en coopération avec le Ministère de l’Education nationale, le Parlement des enfants représente, pour les classes participantes, une expérience concrète du débat démocratique.

Ce premier contact avec l’institution parlementaire doit permettre aux enfants de prendre conscience de l’importance de la loi et de leurs futures responsabilités en tant que citoyens.

Il s’agit ainsi d’offrir aux écoliers scolarisés en CM2 une leçon d’éducation civique « grandeur nature« , en leur proposant de découvrir la fonction de législateur et de l’exercer le temps d’un Parlement des enfants.

Les élèves sont ainsi invités à rédiger une proposition de loi, sous la conduite de leurs enseignants, au terme d’une discussion qui doit leur permettre de mieux comprendre les enjeux du débat démocratique, cette année autour du thème des droits de l’enfant.