Police de sécurité du quotidien : Gérard Collomb choisit Libourne

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

En annonçant aujourd’hui le lancement de la police de sécurité du quotidien (PSQ) au sein de la compagnie de gendarmerie de Libourne dès 2019, le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, confirme l’attention portée à notre territoire lors de son déplacement dans la circonscription du Libournais le 17 novembre dernier.

Cinq ans après le classement en zone de sécurité prioritaire (ZSP), le territoire du Libournais est donc appelé à franchir une nouvelle étape : moins de tâches administratives pour plus de présence sur le terrain, associé à une réponse pénale renforcée, et un lien plus étroit avec nos populations pour une présence et un renseignement plus efficaces.

D’ici 2019, la PSQ se traduira par la création d’un « groupe de contact » déployé au sein de la compagnie de Libourne – la plus importante de France de par son activité – pour en renforcer les effectifs au contact de la population, sur le terrain, là où la présence de forces de l’ordre est indispensable au maintien de la sécurité publique.

Le choix annoncé par le gouvernement est le résultat d’une implication sans faille. Dès les prochaines semaines, d’autres annonces fortes devraient également être confirmées pour améliorer les conditions de travail des gendarmes de notre territoire, en particulier à Libourne.

Accident de Puisseguin: il est plus que temps d’agir!

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

Un an et demi après l’accident routier de Puisseguin qui avait fait 43 victimes le 23 octobre 2015, le bureau enquête accident (BEA-TT)  a enfin rendu ses conclusions.

Présentées aux familles de victimes à la fin du mois dernier, elles ont été rendues publiques, ce matin, par le quotidien Le Parisien.

« Construire la France du 7 mai. »

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

En écartant les deux partis qui se sont partagés le pouvoir depuis 1965, les Français ont voulu tourner la page des 50 dernières années.

Il ne faut pas s’en étonner! Il y a si longtemps que nos concitoyens ne se reconnaissent plus dans une vie politique refermée sur elle-même, trop souvent aveuglée par l’esprit partisan, au point d’avoir perdu de vue l’intérêt général et le bien commun.

Je n’ai certes pas une longue carrière politique derrière moi puisque je suis élu député depuis à peine 5 ans. Je ne compte d’ailleurs pas la prolonger à l’excès : je ne prétendrai pas à un troisième mandat de parlementaire, si je devais être réélu au mois de juin prochain. Mais j’ai vu, de l’intérieur, l’épuisement des partis traditionnels et leurs indécents arrangements avec la réalité et la sincérité.