Articles marqués avec ‘Ecole’

Éducation prioritaire à Lussac: Florent Boudié hausse le ton

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

PANCARTE-EDUCATION-BDÀ la veille de la manifestation qui se tiendra ce jeudi 6 novembre pour protester contre la proposition du Rectorat de sortir le territoire Lussacais du réseau de l’éducation prioritaire, Florent Boudié a eu ce matin, avec le cabinet de la Ministre de l’Éducation Nationale, un échange franc et direct sur la situation locale.

À cette occasion, le député a souligné « l’incohérence des critères retenus par le rectorat qui aboutissent à mettre en concurrence les territoires Foyen et Lussacais dont les carences éducatives, sociales et culturelles sont comparables« , rappelant que « l’engagement pris par le rectorat d’une sortie progressive et non brutale de l’éducation prioritaire n’est de nature à rassurer personne, ni les parents d’élèves, ni la communauté éducative, ni les élus locaux. »

Education prioritaire: pas de concurrence entre Ste-Foy et Lussac

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

dessin-ecoleCette semaine, j’ai vivement interpellé la Ministre de l’éducation nationale sur la révision en cours de la carte de l’éducation nationale dans notre circonscription. Des dernières discussions en cours, il résulte en effet que l’éducation nationale souhaite intégrer le territoire de Sainte-Foy-la-Grande dans la nouvelle carte et, à l’inverse, en sortir le territoire Lussacais.

Si je me bats depuis maintenant près de trois ans pour que le territoire de Sainte-Foy-la-Grande soit classé en réseau de réussite scolaire (RRS), je ne peux accepter que cette avancée se fasse, de fait, au détriment d’un autre territoire de la circonscription dont je suis également le député : la commune de Lussac.

Florent Boudié se réjouit du maintien de la classe au sein de l’école Pauline Kergomard

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

En lien avec Robert Provain, maire de Sainte-Foy-la-Grande, j’avais alerté, dès jeudi dernier, l’académie de Bordeaux sur une contradiction de fond : on ne peut pas à la fois reconnaître notre territoire comme support d’une zone de sécurité prioritaire et, dans le même temps, y affaiblir l’école maternelle sur la base d’une simple règle de calcul totalement déconnectée des réalités de terrain. J’avais immédiatement sollicité l’attention du préfet de région, Michel Delpuech, pour qu’il relaie cette information auprès du rectorat : je tiens à souligner son intervention conjointe, signe de la très grande attention qu’il porte au Pays Foyen.

 Le projet de suppression d’une classe à l’école maternelle de Sainte-Foy-la-Grande était d’autant moins acceptable que je demande, depuis maintenant plusieurs semaines, le classement des établissements scolaires de Sainte-Foy-la-Grande, des écoles au lycée en passant par le collège, en réseau de réussite scolaire. J’ai bon espoir d’être entendu sur ce point : les très grandes difficultés rencontrées dans notre territoire, en particulier le taux extrêmement élevé de déscolarisation pour les plus de 15 ans, justifient cette mesure de soutien à la communauté éducative et aux enfants qu’elle accompagne chaque jour.

 Dans un territoire qui concentre un très grand nombre de préoccupations, il est indispensable d’offrir à la communauté éducative des outils supplémentaires d’accompagnement, adaptés aux difficultés et aux fragilités sociales auxquelles nos enfants et nos adolescents sont confrontés. Non seulement la classe de l’école Kergomard sera maintenue grâce à notre mobilisation collective, mais un enseignant surnuméraire sera affecté à cet établissement, de même que des heures supplémentaires au collège Elie Faure. C’est un début mais il faut aller plus loin : je m’y emploierai dans les prochaines semaines.