Articles marqués avec ‘ESOG’

Florent Boudié salue la prise de fonction du nouveau Sous-préfet de Libourne

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

Demenagement-des-services-de-la-sous-prefecture-de-Libourne_largeAu moment où le nouveau Sous-préfet de Libourne prend ses fonctions, le député de la circonscription du Libournais, Florent Boudié, tient à saluer sa nomination.

« Les missions des Sous-préfets ont considérablement évolué au cours de ces 10 dernières années », tient à souligner le député. « Représentants de l’autorité de l’État dans l’arrondissement, mais aussi ressources pour nos élus locaux, qui doivent bien souvent se frayer un chemin dans l’écheveau de réglementations d’une grande complexité« .

Libourne: inauguration de la Sous-Préfecture et première pierre de l’espace jeunesse

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

Avec Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur et Philippe Buisson, Maire de Libourne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 10 octobre 2014

Inauguration de la Sous Préfecture de Libourne, en présence de Monsieur le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, du Maire de Libourne Philippe Buisson et du Sous-préfet de Libourne  Eric de Wispelaere.

ESOG de Libourne : lancement de l’appel à candidatures

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

Après la confirmation, par les collectivités locales (ville de Libourne, communauté d’agglomération du Libournais) de leur participation à l’acquisition de la caserne Lamarque, la seconde étape du projet de reconversion de l’ancienne ESOG de Libourne – 6,7 hectares situés en coeur de ville – sera franchie dès ce jeudi 20 juin avec le lancement, par France Domaine, sous l’égide du directeur régional des finances publiques, de l’avis d’appel à candidatures en vue de la cession de la caserne Proteau.
Sur cette emprise domaniale d’environ 2,5 hectares, Florent Boudié, député de la dixième circonscription de la Gironde, indique que « l’avis fera l’objet d’une communication formalisée dans le cadre des annonces légales, les offres pouvant être déposées au plus tard le 2 décembre 2013. » Il souligne qu’à travers cette nouvelle étape du projet de reconversion « l’Etat met en oeuvre ses engagements vis-à-vis du territoire Libournais et s’investit de façon déterminante pour la mobilisation du foncier« , avec l’appui déterminant du préfet de la Gironde.
Un an, presque jour pour jour, après son élection à la députation le 17 juin 2012, le député observe que « la reconversion de l’ESOG est désormais enclenchée pour la totalité du site il a fallu reconstruire le dossier de A à Z, sortir des annonces parfois abracadabrantesques, pour imposer une logique collaborative entre l’Etat et les élus. Le gouvernement s’est réinvesti dans ce dossier. Il a fait des concessions sur le prix de cession pour amorcer la reconversion. Quant aux collectivités, elles ont mûri leurs projets, dans un contexte budgétaire qui justifiait à la fois prudence et pragmatisme.«