Articles marqués avec ‘Manuel Valls’

Manuel Valls devant le Sénat: mener la réforme territoriale à son bout

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Assemblée Nationale

6747436-10313543Sous la pression de conservatismes venus de toutes parts, de la majorité comme de l’opposition, le Premier ministre a été contraint, dans son discours devant le Sénat, de limiter son ambition modernisatrice. La grande clarification attendue n’aura donc pas lieu. Tous les échelons territoriaux seront maintenus, sans simplification.

La France va probablement continuer de vivre avec une organisation territoriale inadaptée et même démente : 22 régions aujourd’hui, 13 demain, mais 95 départements métropolitains dont la suppression n’est plus d’actualité, 36.612 communes et leurs 2145 intercommunalités, sans compter la persistance de 13.402 syndicats intercommunaux … Un record européen.

PS: mon coup de gueule sur France Bleu Gironde

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Assemblée Nationale

france-bleu-girondeÀ écouter, mon interview, ce matin, sur France Bleu Gironde sur la cacophonie au sein du Parti Socialiste. Une interview sans concessions sur l’état du parti majoritaire et la nécessité d’en renouveler les pratiques et les habitudes.

 

Carte des régions: mon discours à la tribune de l’Assemblée

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

carte_regionVoici la vidéo du discours prononcé à la tribune de l’Assemblée nationale dans le cadre du débat sur la nouvelle carte des régions.

Une ambition: moderniser notre modèle territorial, le simplifier, le rendre plus lisible pour nos concitoyens, et doter notre pays de régions plus fortes.

Avec le regroupement de l’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes, nous serons plus solides pour assumer les compétences exercées par les régions de France : infrastructures de transport, développement économique, formation professionnelle, mise en réseau des universités, …

Mais la réforme de la carte des régions n’est évidemment pas une fin en soi : elle n’est que le premier volet d’un vaste ensemble qui verra le Parlement débattre, dès la rentrée, des politiques locales de proximité, avec le renforcement à venir des intercommunalités. Y compris la très sensible question de l’avenir des conseils généraux dont la suppression est proposée par le Gouvernement à l’échéance de 2020.