Articles marqués avec ‘Stéphane Le Foll’

Florent Boudié salue l’augmentation du taux d’avance pour l’aide à l’investissement dans la filière viti-vinicole

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Assemblée Nationale

Florent Boudié, Député de la 10è circonscription de la Gironde, l’une des plus viticoles de France, se réjouit de la proposition faite par la Commission européenne de modifier le règlement (CE) n°555/2008. Le projet de texte, qui sera soumis au vote du comité de gestion le 9 juillet prochain, prévoit une augmentation de 20% à 50% du taux d’avance pour la mesure d’aide à l’investissement des programmes d’aide vitivinicoles pour 2013, 2014 et 2015.

Le député salue une avancée importante pour le secteur. « Dans un contexte économique difficile pour les exploitations, avec des incertitudes sur la récolte de l’année et des velléités de mise en place d’une fiscalité comportementale, cette annonce est une bonne nouvelle et concrétise les efforts menés depuis maintenant plusieurs mois par le gouvernement pour aider la filière vitivinicole ». Et le député de rappeler que « Stéphane Le Foll, lors de son passage à Vinexpo en juin dernier, avait d’ailleurs rassuré la filière sur la mobilisation du gouvernement en faveur de nos exploitations. Cette mesure devrait permettre de faciliter les projets d’investissement des exploitations et donc améliorer leur compétitivité dans un secteur très concurrentiel ».

Quelques jours seulement après l’accord trouvé au niveau européen sur le maintien des droits de plantation, le député voit dans cette annonce la confirmation d’un changement de cap avec les orientations du précédent gouvernement. « Petit à petit, à force de travail et de discussions avec nos partenaires européens, la France fait entendre sa voix et ses intérêts n’en sont que mieux défendus. Ces nouvelles orientations vont dans le bon sens, je m’en réjouis, même si beaucoup reste à faire ».

Droits de plantation: la France l’emporte face aux libéraux

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

Florent Boudié, député de la 10ème circonscription de la Gironde, se félicite de l’accord trouvé au niveau européen sur le maintien des droits de plantation qui est l’un des piliers, avec le système des appellations d’origine contrôlée, de la viticulture française. Le texte, qui prévoit le maintien du système de régulation des plantations de vigne jusqu’en 2030, répond ainsi à la forte revendication des professionnels de la filière de maintenir d’outils de régulation à l’échelle européenne. Le député se réjouit également de l’adoption d’une autre mesure très attendue par le secteur, celle de la mise en place d’un plafond de renouvellement des plantations fixé à 1%.