Articles marqués avec ‘Territoire’

Les vignes attaquées par le mildiou

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

Avec président de la FDEA de la Gironde, Patrick Vasseur, nous avions choisi de nous déplacer, le jeudi 25 juin, dans plusieurs exploitations viticoles du Lussacais pour constater les dégâts occasionnés par les dernières attaques – très virulentes – de Mildiou. Deux vagues successives, survenues le 10 mai puis le 10 juin, ont eu raison d’un très grande nombre de parcelles. L’occasion de rappeler que les traitements sont dans bien des cas indispensables à la survie de la vigne, donc de la filière, alors que se déroule la consultation publique sur le plan Ecophyto 2 qui fixe un objectif de réduction de 50% des intrants. En images, la demi-journée consacrée à ce dossier ainsi que l’article paru dans le quotidien régional Sud Ouest.

IMG_0006IMG_0022IMG_0038IMG_0001

Trésorerie de Castillon : pas de délocalisation au 1er janvier 2016

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

1919302_704_9514748_800x400On se souvient qu’au début du mois de mai, la direction régionale des finances publiques avait fait connaître sa proposition de fermer la trésorerie de Castillon dès le 1er janvier 2016, pour en délocaliser l’activité à Rauzan.

La forme n’était pas acceptable : annoncée sous la forme d’une indiscrétion, par voie de presse et sans y associer, au passage, le député de la circonscription…

Le fond était tout aussi douteux : à niveau d’activité comparable entre Rauzan et Castillon, le choix de la direction régionale s’expliquait par « l’important turn over des agents qui ne souhaitent pas demeurer en poste à Castillon« . Bref, il ferait bon vivre à Rauzan et un peu moins à Castillon… On voit où se fiche parfois l’intérêt général ! Pourquoi ne pas supprimer les services publics des quartiers difficiles pour permettre à nos agents publics de vivre et travailler dans les beaux quartiers !

Loi Évin : la clarification attendue est assumée par le Gouvernement

Ecrit par Florent Boudié sur . Publié dans Circonscription

MEN4_1Le débat sur la clarification de la loi Évin va trouver enfin son dénouement, ce mardi 16 juin, après plusieurs jours d’expressions publiques parfois très à côté du dossier et des enjeux.

C’est donc le gouvernement lui-même qui déposera, cet après-midi, dans le cadre du projet de loi Macron, un amendement clarifiant définitivement ce qui relève de la publicité sur le vin de l’information, en particulier œnotouristique.

Ne mégotons pas sur le sens de cet amendement : il s’agit d’un succès très net de la raison, du pragmatisme sur la vision irrationnelle qui nous a été opposée ces derniers jours. Et un succès conforme à l’expression du président de la République, ce dimanche à Vinexpo : « précision, clarification et préservation des équilibres de la loi Évin, sans diviser et sans tarder. »